Re-CYST

Ce projet consiste à accélérer la restauration écologique du milieu marin historiquement impacté par les activités humaines.
Les équipes implantent manuellement des bouquets d’algues « cystoseires » dont les lourdes graines (zygotes) vont essaimer la baie de Cortiou.
Un écosystème est ainsi recréé favorisant le développement de la biodiversité marine.

 

 

Re-Cyst un projet pilote de réimplantation d’une algue locale "la cystoseire" indicatrice du bon état écologique des petits fonds côtiers,
qui disparait à cause des activités humaines. Initié par SUEZ dans le programme GIREL (Gestion des Infrastructures pour la Réhabilitation Ecologique du Littoral)
avec le Grand Port Maritime de Marseille et l’agence de l’eau Rhône Corse Méditerranée, SERAMM étend le projet au Parc National des Calanques
dans lequel grâce à une qualité d’eau améliorée, la restauration des Cystoseires est désormais envisageable. Le projet Re-CYST initie cette démarche sur une quarantaine
de points dans le Parc National des Calanques qui font l'objet d'un suivi scientifique sur trois ans.
SERAMM s'associe à une entité scientifique de référence l'Institut Océanologique Méditerranéen de l’université d’Aix-Marseille

 

 

Chiffres clefs:
• Implantation des bouquets: 2015
• 36 points d'implantation sur près d'1 km
• 3 ans de suivi
• + de 200 bouquets implantés

Media

Newsletters